Les Roues jeanpierrejer.fr
Les Roues
Les ROUES


Les premières roues connues ont été fabriquées dans l’ancienne Mésopotamie. Elles datent d’environ 3500 à 3500 av J.- C. Cette invention révolutionna les moyens de transport et de communication. Les applications de la roue dans la société et la technologie moderne sont pour ainsi dire illimitées.

De nos jours au cirque trois disciplines utilisent le mot « roue » : la roue allemande, la roue Cyr et la roue de la mort .

La Roue allemande

En 1925 Otto Ficks a créé un appareil de gymnastique, nommé la Roue allemande. L’acrobate se tient à l’intérieur d’un double cercle métallique, qu’il meut par la force de ses mains et de ses pieds en tous sens en exécutant des figures. Wolfgang Bienzler présente cette nouvelle discipline pour la première fois lors de la 19ème édition du Festival du Cirque de Monte-Carlo.

La Roue de la mort

La roue de la mort a été brevetée par l’américain Clay Beckett dans les années 60. En 1979, lors du 6ème Festival du Cirque de Monte-Carlo, Elvin Bale présenta pour la première fois en Europe son terrifiant numéro de gyroscope humain. Les artistes qui présentent un tel numéro défient totalement les lois de la pesanteur. Au sommet du chapiteau , ils s’échappent de leur roue, lancée à très grande vitesse, pour se retrouver suspendus, un instant, dans l’espace, avant de rattraper leur engin à l’ultime instant. Certains effectuent un tour à l’extérieur de la roue les yeux bandés ou réalisent une succession de sauts périlleux.

La Roue Cyr

En 2003 Daniel Cyr, cofondateur du cirque Eloize, a mis au point la Roue Cyr, un appareil aussi simple dans sa forme que redoutable dans son utilisation. Elle permet aux artistes d’exécuter un nombre quasi infini de figures acrobatiques, toutes plus complexes et époustouflantes les unes que les autres. Une fois apprivoisée et maîtrisée, la Roue Cyr devient un pur objet de création, une extension et un prolongement du corps. Elle tourne, elle tourne… et fait tourner les têtes des spectateurs ébahis.
Top